• Pourquoi un psychologue à l'école ?

     

    Vous ne le saviez peut-être pas, mais un psychologue peut intervenir dans toutes les écoles maternelles et élémentaires.

     

    Qui sont ces psychologues ?

    C'est une personne salariée par l'éducation nationale qui a au moins une licence en psychologie et qui a suivi une formation spéciale en psychologie scolaire. L'éducation nationale en France exige que les futurs psychologues scolaires aient exercé à titre d'enseignant pendant au moins trois années. Très souvent, ces psychologues ont un diplôme universitaire supérieur à la licence de psychologie. Une grande majorité a obtenu un diplôme de D.E.S.S. en psychologie après une formation personnelle.

     

    Comment demander un entretien ?

    Il faut s'adresser à l'enseignant de votre enfant qui vous donnera les coordonnées du psychologue. Le bureau du psychologue est situé dans une école, mais il n'y a pas un bureau dans toutes les écoles. Cependant, si vous avez des difficultés pour vous déplacer dans cette école, le psychologue pourra très certainement vous proposer un entretien dans l'école de votre enfant.

    La voie la plus directe pour obtenir un entretien est d'appeler le psychologue par téléphone, mais l'enseignant peut aussi servir d'intermédiaire.

    Vous avez aussi la possibilité d'appeler directement le psychologue pour avoir un entretien sans passer par l'enseignant. Très souvent, les coordonnées du psychologue sont affichées dans les écoles.

    Le psychologue reçoit les familles pendant les heures scolaires mais il peut aussi, si besoin est, proposer un autre horaire.

    Comme tout service de l'éducation nationale, la consultation et éventuellement le travail avec l'enfant sont gratuits.

     

    Quand faut-il consulter ?

    Le plus souvent, c'est l'enseignant qui observe chez l'enfant un trouble qui dépasse le champ du pédagogique. Ce peut être un trouble du comportement, ou une difficulté scolaire trop importante pour être traitée dans le cadre d'une classe.

    Mais si vous, de votre côté, vous avez une interrogation au sujet de votre enfant, un doute, une inquiétude ou simplement si vous êtes en demande de conseils, un rendez-vous pourra vous être utile.

    Le psychologue ne dispose pas de recettes préfabriquées mais il peut vous aider à vous interroger et à évoluer dans vos pratiques éducatives.

     

    Comment se passe l'entretien ?

    Le psychologue travaille chaque fois que c'est possible avec les deux parents de l'enfant mais il tient compte bien sûr des situations particulières et reçoit également un seul parent.

    Quelquefois, il est souhaitable que l'enfant participe entièrement ou en partie à l'entretien,. En effet, c'est de lui qu'il s'agit et si un changement dans sa façon d'être est souhaité, cette réflexion commune va s'inscrire dans le processus de changement.

    A l'issue de cet entretien, il est possible que le psychologue vous propose de travailler avec votre enfant mais il ne le fera qu'avec votre accord. Il vous demandera même une autorisation écrite.

    Mais un entretien peut aussi n'avoir aucune suite s'il a apporté une réponse suffisante au problème posé.

     

    Qu'est-ce-qu'un bilan psychologique ?

    Le psychologue peut proposer un bilan psychologique à votre enfant.

    Après s'être assuré de l'adhésion de l'enfant à cette démarche, il va essayer de dégager les points forts et les points faibles de la personnalité de votre enfant en lui faisant passer des tests.

    Il existe deux grandes familles de tests :

    • les tests qui évaluent un niveau d'intelligence
    • les test de personnalité.

    Il faut savoir qu'un résultat a un test n'a en lui-même aucune signification mais que le travail du psychologue va consister à mettre en relation les différents indices pour en tirer des conclusions. Ses conclusions ne sont que des hypothèses de travail qui vont permettre d'aider l'enfant. Si les aides proposées en fonction des conclusions du psychologue sont efficaces, on peut penser que les hypothèses de départ étaient pertinentes. Dans le cas contraire, il faudra essayer de trouver d'autres façons d'aborder la difficulté.

    Le bilan psychologique peut aussi être réclamé par l'éducation nationale pour apporter des éléments dans les choix d'orientation scolaire, mais même dans ce cas, la passation du bilan ne se fait qu'avec l'accord de la famille qui autorise le psychologue à transmettre les conclusions du bilan aux commissions spécialisées dans les orientations. Le psychologue doit veiller à ce que ce bilan à visée d'orientation soit profitable à l'enfant.

     

    Qu'est-ce-qu'un suivi psychologique pour un enfant ?

    C'est un travail basé sur la relation entre votre enfant et un spécialiste de la relation d'aide.

    Ce spécialiste peut-être soit un pédopsychiatre soit un psychologue spécialisé dans le travail avec l'enfant.

    Le suivi a pour but d'améliorer l'adaptation de l'enfant aux exigences de la famille, de l'école, de la société. Ce peut-être, par exemple, une meilleure socialisation avec ses camarades, avec sa famille, ou une meilleure attitude face au travail scolaire.

    Le suivi peut aussi aider l'enfant à dépasser les conséquences d'un traumatisme psychologique consécutif à un deuil, une maltraitance, une maladie, un accident, etc...

    La relation, au cours de ce suivi, sera basée, comme pour l'adulte, sur le langage, mais aussi, selon l'âge de l'enfant, sur le jeu, le dessin, ou d'autres moyens d'expression.

    Le psychologue scolaire vous indiquera les services ou les personnes compétentes pour assurer ce suivi car l'école n'est pas un lieu de soins et il n'est pas souhaitable de s'engager dans une thérapie à l'école.

    Cependant, dans certains cas, il pourra vous proposer un travail avec l'enfant dans le cadre de l'école. Il faut savoir que les suivis à l'école restent l'exception, qu'ils sont toujours délimités dans le temps et que leur efficacité doit être évaluée régulièrement.

     

    D'autres facettes du travail du psychologue à l'école :

    En dehors des entretiens avec les familles, des bilans psychologiques, et des suivis psychologiques, le psychologue a d'autres missions.

    Dans le cadre des conseils de cycle ou de réunions de concertation, il contribue à l'élaboration et à la mise en oeuvre des projets pédagogiques afin de permettre à chacun des élèves de tirer le meilleur profit de sa scolarité. En sachant malgré tout, qu'en raison de l'étendue du secteur d'intervention, en moyenne une dizaine d'écoles en secteur urbain, il lui est difficile d'intervenir partout avec la même efficacité.

    Il peut être appelé à participer aux travaux des différentes commissions d'orientation ou de l'éducation spéciale. Suite aux bilans psychologiques, il fait part aux différents membres de ces commissions, de ses conclusions en terme de diagnostic et de pronostic, tout en étant garant du secret professionnel conformément au code de déontologie de psychologues.

    Il peut intervenir dans des actions de prévention relatives à la maltraitance ou aux agressions sexuelles où il travaille souvent en complémentarité avec les acteurs de la médecine scolaire (infirmière et médecin).

    Il apporte ses compétences dans l'intégration des jeunes handicapés.

    Il travaille, quand c'est nécessaire, en liaison avec les services de différents ministères ou institutions qui ont pour mission d'apporter une aide à l'enfance :

    • C.M.P.P. ou C.M.P.
    • A.S.E. (Aide Sociale à l'enfance)
    • P.M.I. (Protection Maternelle et Infantile)
    • P.J.J. (Protection Judiciaire de la Jeunesse).

     

    Conclusion

    Le psychologue scolaire peut donc apporter une aide efficace lorsqu'un enfant est en difficulté dans sa vie scolaire, familiale ou sociale. Il a en effet une position privilégiée puisqu'il peut faire le lien entre tous les acteurs qui ont un rôle dans la vie d'un enfant car il est situé dans cet entre-deux, entre l'école, la famille et les diverses institutions.

    Par la relation de confiance qu'il établit avec l'enfant et sa famille, par son empathie face aux personnes qui s'adressent à lui, il peut contribuer à une évolution positive des situations difficiles.

    « Math TeSt ♥ثورة 9 أفريل 1938 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :